La Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO-Sénégal) a signé jeudi avec l’Etat du Sénégal une convention qui élargit ses compétences et lui donne "tous les outils qui lui faisaient défaut", a appris l’APS de source officielle.

La convention a été signé par le ministre de l’Economie et des Finances Amadou Bâ, au nom de l’Etat. La SAPCO-Sénégal s’est engagé par l’entremise de son président du conseil d’administration, Amadou Djiba.

La cérémonie de signature de la nouvelle convention a été présidée par le Premier ministre Aminata Touré, selon un communiqué reçu de ses services.

"Cette nouvelle convention générale donnera à la société (la SAPCO-Sénégal) tous les outils qui lui faisaient défaut. Elle disposera désormais d’opportunités intéressantes", rapporte le communiqué.

Il cite comme nouveaux outils dont dispose la société touristique "la cession définitive des terrains par l’Etat à la SAPCO-Sénégal, au fur et à mesure de l’exécution de ses programmes d’aménagement".

La SAPCO-Sénégal, "jusque-là, ne disposait que du droit au bail". "Cette possibilité qui lui est donnée de céder le titre de propriété va accroître de manière significative ses ressources financières."

La société chargée de l’aménagement des zones touristiques "n’intervenait que sur la Petite Côte", signale le communiqué.

"Son champ d’intervention s’étend désormais à tout le littoral du nord au sud et en plus dans toutes les zones d’intérêt touristique du pays", annonce la Primature.

Nombreux sont les voyageurs qui pratiquent au quotidien les 35 Km de la piste cahoteuse séparant la commune de Kédougou du village de Dindefelo, situé à 5 Km de la frontière guinéenne, à la découverte des célèbres cascades de Dindefelo. Ces fameuses chutes d’eau qui nourrissent tous les rêves de vacances, d'évasion et d’aventure éclipsent plusieurs autres merveilles, renforçant ainsi le caractère mythique et impressionnant du site.

En cette journée hivernale où une fine pluie tombe par intermittence tout au long du trajet, seuls les voitures 4X4 et certains véhicules de petit modèle se disputent une chaussée parsemée de gros cailloux et marquée par de nombreux trous remplis d’eau.

Les secousses sont monnaie courante sur cette voie impraticable, à cause de son caractère cahoteux et des multiples cours d’eau qui la traversent. Les nombreuses rizières où l’eau stagne en permanence et les marigots qui grouillent sous l’effet des chants de crapauds compliquent davantage le voyage. Tout au long du parcours, les cris de joie à l’entrée de chaque village, semblent encourager les voyageurs qui répondent parfois de la main en signe de salut.

L’idée de découvrir les plus célèbres chutes d’eau du Sénégal et la beauté du paysage font oublier parfois les affres subies sur le trajet. La hauteur des montagnes, la longueur des arbres et leur feuillage très touffu se confondent avec un tapis herbacé aux abords de champs de mil et de maïs dont les premiers épis commencent à apparaitre.

Aéroport de Dakar : un comité de transfert mis en place pour décider de son sort (ministre)  |  Aéroport Léopold Sédar Senghor : les fiches d'identification sont supprimées (ministre)  |  Les compétences de la SAPCO-Sénégal s'élargissent   |  Dindefelo : au-delà des chutes d’eau, les montagnes renferment d’autres merveilles  |  Dindéfelo veut rendre ses circuits touristiques plus attractifs   |  les acteurs demandent du "sang neuf" dans le secteur   |  COOPERATION SENEGAL-COREE DU SUD:Deux nouveaux navires pour la desserte Dakar-Ziguinchor  |  SECTEUR TOURISTIQUE : Une baisse de 10% sur la Tva annoncée   | 
Aéroport de Dakar : un comité de transfert mis en place pour décider de son sort (ministre)

Rubrique: Tourisme Date: 04-Mar-2014

Aéroport Léopold Sédar Senghor : les fiches d'identification sont supprimées (ministre)

Rubrique: Tourisme Date: 27-Nov-2013

Les compétences de la SAPCO-Sénégal s'élargissent

La Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO-Sénégal) a signé jeudi avec l’Etat du Sénégal une convention qui élargit ses compétences et lui donne "tous les outils qui lui faisaient défaut", a appris l’APS de source officielle.

La convention a été signé par le ministre de l’Economie et des Finances Amadou Bâ, au nom de l’Etat. La SAPCO-Sénégal s’est engagé par l’entremise de son président du conseil d’administration, Amadou Djiba.

La cérémonie de signature de la nouvelle convention a été présidée par le Premier ministre Aminata Touré, selon un communiqué reçu de ses services.

"Cette nouvelle convention générale donnera à la société (la SAPCO-Sénégal) tous les outils qui lui faisaient défaut. Elle disposera désormais d’opportunités intéressantes", rapporte le communiqué.

Il cite comme nouveaux outils dont dispose la société touristique "la cession définitive des terrains par l’Etat à la SAPCO-Sénégal, au fur et à mesure de l’exécution de ses programmes d’aménagement".

La SAPCO-Sénégal, "jusque-là, ne disposait que du droit au bail". "Cette possibilité qui lui est donnée de céder le titre de propriété va accroître de manière significative ses ressources financières."

La société chargée de l’aménagement des zones touristiques "n’intervenait que sur la Petite Côte", signale le communiqué.

"Son champ d’intervention s’étend désormais à tout le littoral du nord au sud et en plus dans toutes les zones d’intérêt touristique du pays", annonce la Primature.

Lire la suite

Rubrique: Tourisme Date: 22-Nov-2013

Dindefelo : au-delà des chutes d’eau, les montagnes renferment d’autres merveilles

Nombreux sont les voyageurs qui pratiquent au quotidien les 35 Km de la piste cahoteuse séparant la commune de Kédougou du village de Dindefelo, situé à 5 Km de la frontière guinéenne, à la découverte des célèbres cascades de Dindefelo. Ces fameuses chutes d’eau qui nourrissent tous les rêves de vacances, d'évasion et d’aventure éclipsent plusieurs autres merveilles, renforçant ainsi le caractère mythique et impressionnant du site.

En cette journée hivernale où une fine pluie tombe par intermittence tout au long du trajet, seuls les voitures 4X4 et certains véhicules de petit modèle se disputent une chaussée parsemée de gros cailloux et marquée par de nombreux trous remplis d’eau.

Les secousses sont monnaie courante sur cette voie impraticable, à cause de son caractère cahoteux et des multiples cours d’eau qui la traversent. Les nombreuses rizières où l’eau stagne en permanence et les marigots qui grouillent sous l’effet des chants de crapauds compliquent davantage le voyage. Tout au long du parcours, les cris de joie à l’entrée de chaque village, semblent encourager les voyageurs qui répondent parfois de la main en signe de salut.

L’idée de découvrir les plus célèbres chutes d’eau du Sénégal et la beauté du paysage font oublier parfois les affres subies sur le trajet. La hauteur des montagnes, la longueur des arbres et leur feuillage très touffu se confondent avec un tapis herbacé aux abords de champs de mil et de maïs dont les premiers épis commencent à apparaitre.

Lire la suite

Rubrique: Tourisme Date: 11-Sep-2013

Dindéfelo veut rendre ses circuits touristiques plus attractifs

Rubrique: Tourisme Date: 11-Sep-2013

les acteurs demandent du "sang neuf" dans le secteur

Rubrique: Tourisme Date: 11-Sep-2013

COOPERATION SENEGAL-COREE DU SUD:Deux nouveaux navires pour la desserte Dakar-Ziguinchor

Rubrique: Tourisme Date: 30-Sep-2011

SECTEUR TOURISTIQUE : Une baisse de 10% sur la Tva annoncée

Rubrique: Tourisme Date: 10-Feb-2011